In Vivo

Anaïs Triolaire & Loïc Lobet

MARGUERITE, Concours Andreu World, 2009

La chaise Marguerite a été dessinée autour de l'idée de la pièce centrale d'une charpente : le nœud. Selon cette idée, les différentes parties de la chaise (pieds, accoudoirs, dossier) sont structurées autour d'une même pièce, garantissant à la fois l'assemblage de l'ensemble et la continuité entre les différents éléments. En effet, il s'agit d'une pièce en bois mortaisée dans laquelle les différentes parties viennent s'assembler grâce à des tenons. Elle devient ainsi le point clé de la chaise, intersection des flux et élément déterminant l'esthétique de l'objet.

Deuxième prix du concours Andreu World